Apaisement

Madame De Rycke,
Je vous ai quitté plus que bouleversée mais convaincue que l’expérience été POSITIVE en quoi je ne le savais pas sur l’instant. Je ne peux ignorer tout de même pourquoi j’ai choisi cette approche : c’était ce dont j’avais besoin je savais que je n’étais qu’à un pas de mon destin.
Dans mon vide poche de la voiture subsistée un paquet de cigarette, normal avant de venir vois voir j’avais fumé.
Je démarre range le paquet dans mon sac et depuis la libération. Pas de tension mais de l’apaisement, pas de frustration mais de la fierté. Du manque oui ! Je respire et je respire encore et cela passe.  Mon cerveau me la réclame, il faut tout déconstruire refaire les schéma quotidiens sans cette vilaine toxicomanie, c’est bizarre j’ai l’impression d’avoir gagné du temps… Je me construis en me disant que oui, elle et moi c’est FINI….et bien FINI. Le temps jouera avec moi je le sais.

Corinne G

error: Merci de demander si vous avez besoin de quelque chose ;-)